Alors là, il y a du lourd !

François Asselineau revient sur les sujets du brevet de la dernière session. En histoire, les collégiens ont planché sur : « L’Europe, un théâtre majeur des guerres totales (1914-1945). »

Ben alors ? Quel est le problème ?

Asselineau refait le programme. À nos chères têtes blondes, faudrait parler des Francs, de la guerre des Gaules, d’Hugues Capet, Henri IV, Louis XIV, Napoléon, la IIIe République….

Les politiques tenteraient de faire du « lavage de cerveau », de la « propagande » auprès des jeunes collégiens alors qu’il faudrait les recentrer sur l’amour de leur patrie.

« La France est dirigée par une clique qui a décidé de la fin de notre pays, sa destruction et qui passe par une espèce d’amnésie volontaire et générale des jeunes générations », telle est sa conclusion !