https://www.franceculture.fr/emissions/tracts-le-podcast/andre-loez-les-historiens-face-a-zemmour

« Lorsqu’un protagoniste majeur de l’élection présidentielle taxe les programmes scolaires de « propagande antifrançaise » et utilise l’histoire pour légitimer politiquement la violence et promouvoir une vision raciste et misogyne de la société, « prendre la parole apparaît comme une nécessité pour qui fait de l’histoire son métier », estiment seize historiennes et historiens. Ensemble, ils signent Zemmour contre l’histoire (Tracts, Gallimard, 2022), et présentent une sélection de contrefaçons historiques d’Éric Zemmour.

Zemmour contre l’histoire a été écrit par un collectif d’historiennes et d’historiens rassemblant : Alya Aglan, Florian Besson, Jean-Luc Chappey, Vincent Denis, Jérémie Foa, Claude Gauvard, Laurent Joly, Guillaume Lancereau, Mathilde Larrère, André Loez, Gérard Noiriel, Nicolas Offenstadt, Philippe Oriol, Catherine Rideau-Kikuchi, Virginie Sansico et Sylvie Thénault. »

L’intégralité des interventions des historiennes et historiens est publiée dans Zemmour contre l’histoire, coll. Tracts, éd. Gallimard, 3,90 €.

Nous sommes un peu surpris. Ne manque-t-il pas un nom à cette liste d’historiens ? Celui de Jacques Semelin dont le dernier livre fait grand bruit ces derniers temps ?

Certains de nos lecteurs s’étonnent que nous n’en parlions pas.

Et pour cause. Certes, nous avons acheté et lu l’ouvrage.

Et nous avons pourtant décidé de ne pas en parler.

Premièrement, si vous avez lu « La survie des Juifs en France, 1940-1944 »[1], vous n’apprendrez pas grand-chose de nouveau puisque l’auteur y relate surtout la genèse de sa recherche.

Deuxièmement, il y a une volonté de la part de Semelin de s’auto-féliciter tout au long de son ouvrage. Et c’est plus que crispant.

C’est Klarsfeld qui le félicite au Chambon-sur-Lignon après une conférence : « C’est très bien ». C’est l’attente d’articles ou d’émissions de radio au sujet de son ouvrage. Celui du Figaro est « élogieux » tandis que Libération, l’Obs ou l’Humanité n’en parlent pas… Ce sont des applaudissements à la synagogue de la place des Vosges, c’est une « magnifique préface » de Serge Klarsfeld, c’est défier Paxton à New York et j’en passe.

En bref, si vous ne l’avez pas acheté, n’ayez aucun regret.


[1] Persécutions et entraides dans la France occupée, comment 75 % des Juifs en France ont échappé à la mort. Paris : Seuil, les Arènes, 2013 ou La survie des Juifs en France. Paris : CNRS éditions, 2018.