DESMURS Louis

Jean-Marie DESMURS et Claudine (déclarée Marie) CAMUS étaient vignerons à Saint-Clément-sur-Guye. Ils ont eu six enfants :

Louis (1893), François (1895), Claude (1897), Antoine (1902), Marie (1906)  et Claudine (1910).

Louis DESMURS a été incorporé en novembre 1913. Déjà sous les drapeaux, il a donc été parmi les soldats qui sont montés au front très tôt en août 1914. Il a contracté la tuberculose dans les tranchées et sa faiblesse a fait qu’on l’a classé service auxiliaire pour faiblesse générale le 24 juin 1916. Il a ensuite été admis à la réforme le 12 décembre 1917. Il est décédé le 5 mai 1919 (25 ans) à Saint-Clément-sur-Guye. Puisqu’il est mort des suites de maladie contractée en service, il a été considéré comme Mort pour la France.

François DESMURS était maçon. Il a été incorporé à 19 ans en décembre 1914 dans un régiment d’infanterie coloniale. Il était sujet à des crises de paludisme, l’amenant à être plusieurs fois hospitalisé. Il a été démobilisé en 1919.

Claude DESMURS était maçon lui aussi. Il a été incorporé lui aussi à 19 ans en janvier 1916 et démobilisé en septembre 1919.

À suivre…

J-B. Lalande.