Ah, tous ces marlous… Ces Garcia, Doussot et plus tard Kalis. Ils savaient y faire pour qu’on les trouve sympathiques, invincibles…