L’amitié improbable entre un rescapé de la Shoah et le fils d’un soldat nazi

https://www.francetvinfo.fr/sante/senior/lamitie-improbable-entre-un-rescape-de-la-shoah-et-le-fils-d-un-soldat-nazi_4114833.html

Depuis leur rencontre en 2012, Simon Gronowski et Koenraad Tinel sont meilleurs amis. Leur histoire est improbable : l’un est rescapé de la Shoah, l’autre est le fils d’un soldat nazi. Leur amitié est aujourd’hui un symbole d’espoir. 

Simon Gronowski est un rescapé de la Shoah. Koenraad Tinel est le fils d’un soldat nazi. Tous deux sont les meilleurs amis du monde. Ils se sont rencontrés en 2012 et témoignent aujourd’hui de leur histoire. « Je lui ai tendu la main je lui ai dit : ‘Monsieur, quand j’ai lu votre histoire j’ai pleuré.’ Alors il m’a répondu : ‘Les enfants des nazis ne sont pas coupables’. C’est un très beau message pour moi parce que ma famille était coupable mais pas moi, ça m’a fait un énorme plaisir« , témoigne Koenraad dont le père était un soldat nazi. 

« J’ai toujours de la peine et ça ne partira plus jamais » 

« C’est une amitié un peu improbable, parce que c’est l’amitié du fils d’un nazi et du fils d’une famille juive qui a été massacrée par les nazis. Nous étions chacun d’un côté de la barrière, dans une guerre que nous ne comprenions pas, parce que nous étions des enfants« , explique Simon, dont la mère et la soeur sont mortes à cause de la déportation. Le frère de Koenraad était l’un des soldats qui les a poussées dans le train pour Auschwitz. « C’est très important de témoigner de tout ça ensemble. De pouvoir dire au gens ‘j’ai toujours de la peine et ça ne partira plus jamais’ » explique-t-il, ému. Leur amitié incarne un symbole d’espoir.