Jean GARDENAT

Jean GARDENAT est né le 6 novembre 1874 au hameau de « La Charme » à Jalogny. Ses parents Antoine GARDENAT et Madeleine MARTINOT ont eu cinq enfants :

Antoine (1872-1903), Jean (1874), Claude (1876-1904), Josephine (1878) et Pierre (1880).  

Pierre a été temporairement réformé en 1902 pour bronchite chronique et anémie. Réintégré le 10 août 1914, il participera à la campagne contre l’Allemagne de façon exemplaire jusqu’au 20 février 1919. Il fera l’objet de plusieurs citations et sera médaillé (Médaille militaire et Croix de Guerre étoile d’argent et de bronze).

Jean Gardenat a été incorporé de 1895 à 1898 . En effet, avant 1905, les hommes effectuaient un service militaire d’une durée de trois ans. L’état fixa la durée du service militaire à deux ans en 1905 avant une nouvelle modification le fixant à trois ans en 1913.

Il est mobilisé le 10 Août 1914 à presque 39 ans. D’après la loi, les Français restaient réservistes jusqu’à  l’âge de 51 ans. En pratique, en 1914, 3,8 millions de réservistes âgés de 20 à 38 ans sont appelés à cette occasion à rejoindre les 800 000 soldats déjà en service actif.

Jean Gardenat était parmi les plus âgés (pour les soldats du rang). Il décède de maladie le 31 mars 1915 à l’hôpital de Chalon-sur-Saône.

Jean-Baptiste Lalande