On lit dans le Dauphiné du 23 mars dernier :

« A Evian, un arbre de Judée a été planté vendredi 22 mars dans le jardin de Benicasim avec le service parc et jardins. Un acte symbolique qui s’est déroulé en présence de Josiane Lei, maire, d’adjoints et de nombreuses personnes.

Face à la recrudescence des actes à caractère antisémite en France et considérant que ces actes sont « une grave menace pour la cohésion de la République », qu’il faut condamner, l’association des maires de France avait appelé les maires à se réunir au travers d’une action qui symbolise l’attachement aux principes fondamentaux de la déclaration des droits de l’Homme en plantant un arbre dans chaque commune.

Cet arbre symbolise l’attachement de la population évianaise aux principes fondamentaux de la déclaration des droits de l’Homme et son rejet du racisme et de l’antisémitisme. »

Faute d’arbre, ben heureusement qu’à Cluny il y a eu le petit rassemblement citoyen rue Prud’hon jeudi 21 !

https://www.ledauphine.com/haute-savoie/2019/03/23/evian-un-arbre-de-judee-plante-pour-dire-non-au-racisme-et-a-l-antisemitisme