L’année la plus meurtrière pour les soldats clunisois.

À la mémoire de : Jean-Claude Boisselet (1880-1915), Jean-François Cabot (1894-1915) et Georges Lemaistre (1887-1915) dont les noms ne figurent pas sur le monument aux morts.